La bataille du Lac Tanganyika

Dans la série des « petites batailles navales oubliées », Nathanael Gardner nous propose aujourd’hui de découvrir la bataille du Lac Tanganyika en Afrique de l’Est durant la première guerre mondiale (1914-1918) opposant l’Empire allemand à une triple-entente entre l’Empire britannique, la Belgique et le Portugal…

Le contexte :

En 1914, l’Allemagne possède les actuels Ruanda, Burundi et Tanzanie, ce territoire porte le nom d’Afrique orientale allemande. Des l’année 1914, les allemands se livrent à des raids vers le Kenya ( colonie britannique) et mènent une guerre de course le long de la côte de l’est de l’Afrique.
La clé du contrôle de l’Afrique Orientale allemande est la ligne de chemin de fer qui part de Uji (au bord du lac Tanganyika)  pour arriver à Dar Es Salaam sur la côte.

La bataille:

La première offensive britannique est un désastre, ils tentent un débarquement à Tanga en novembre 1915 (au nord de Dar Es Salaam) qui se solde par un échec cuisant.

 

Carte des opérations. Source:

Carte des opérations (cliquez sur l’image pour agrandir).
Source: Miller Charles (1974)

La prise du lac Tanganyika, permettra la conquête de l’Afrique orientale allemande par les 20 000 hommes de la force publique belge du Congo et les britanniques. C’est une condition sine qua non pour avancer sur la ligne de chemin de fer Uji-Dar Es Salaam. Le Tanganyika n’est pas une mare aux canards, c’est le 2ème lac le plus profond au monde et sa superficie est de 32.900 km carrés, dans sa plus grande longueur il atteint 677 km.

Les anglais vont donc envoyer par voie de terre 2 bâtiments , le HMS Mimi et le HMS Toutou! Avec des noms pareils vous vous doutez qu’il ne s’agit pas de dreadnought…

HMS Mimi Source:

HMS Mimi
Source: Bishop & Dobold

HMS Toutou Source:

HMS Toutou
Source: Bishop & Dobold

Les B

elges bien qu’ ayant perdu un navire en début de conflit le « Alexandre Delcomunne » possèdent encore des unités  (ô combien redoutables…) à savoir les vedettes Netta et Mosselback.

Netta

Netta
Source: Bishop & Dobold

Mosselback (aussi surnommé "dix-tonne")

Mosselback (aussi surnommé « dix-tonne »)
Source: Bishop & Dobold

La bataille va durer des mois… Ben si c’est comme cela

Le 26 Décembre 1915 le HMS Mimi, le HMS Toutou, le Netta et le Mosselbak interceptent le SMS Kingani, et après un bref combat le capturent. Il est réparé a Albertville et renommé HMS Fifi ( ben oui tant qu’à faire…)

SMS Kingani / HMS Fifi

SMS Kingani / HMS Fifi
Source: Bishop & Dobold

Le 9 février 1916 le SMS Hedwig von Wissman, est attaqué par les HMS Mimi et Fifi. Le 2ème tir du Fifi provoque une voie d’eau, le 3ème touche de plein fouet tuant 7 marins allemands. Le SMS Hedwig Von Wissamn se saborde et les survivants sont capturés.

SMS Hedwig von Hissman Source:

SMS Hedwig von Hissman
Source: Bishop & Dobold

Le 6 juin 1916 Usumbura tombe (actuel Bujumbura, au nord du lac). Les Belges vont y installer une base d’hydravions, équipée de Short Admiralty 827 ( y a pas que le Short Sunderland qui ai fait des combats en mer).

Short Admiralty 827 Source:

Short Admiralty 827
Source: www.aviastar.org

Le 12 juin 1916 un hydravion belge repère le SMS Graf von Götzen dans le port de Kigoma et le bombarde avec des bombes de 32 kilos. Les pilotes Belges affirment l’avoir touché, les allemands le nient. Le fait est que celui ci est désarmé peu de temps après et le restera  jusqu’à la fin de la bataille.

SMS Graf von Goetzen. Image WWI Source : http://www.meyerwerft.de

SMS Graf von Goetzen. Image WWI
Source : http://www.meyerwerft.de

Le 18 juillet 1916, 2 Short 827 Belges bombardent à nouveau Kigoma et détruisent le remorqueur SMS Adjudant. Cette fois le « potentiel » naval allemand est réduit à quasi rien puisque le Graf von Götzen désarmé est le seul navire de « combat » disponible.

SMS Adjutant Source:

SMS Adjutant
Source: Bishop & Dobold

Le 27 juillet la brigade Sud de la force publique belge au Congo prend Kigoma déserté par ses défenseurs.

Le 28 juillet la Netta surprend le SMS Graf von Götzen qui s’est réfugié a l’embouchure de la Malagarasi avec son remorqueur le « Wami ». Le Graf von Götzen refuse le combat et se saborde, son équipage tente de fuir à bord du remorqueur le Wami, lequel est coulé par le patrouilleur Belge.

Dans le décours, l’offensive Belge le long de la ligne de chemin de fer sera couronnée de succès avec la chute de Tabora en septembre 1916, capitale administrative et centre logistique de la colonie allemande. Cette victoire entraînera la conquête de tout le nord de l’Afrique orientale allemande par les alliés.

Ordre de bataille

Explication armement : VI x II 8 inch = six canons doubles de huit pouces, soit six tourelles doubles de 203mm.

Navires belge :
(SP) Alexandre del commune – ?
90t
[Echoué puis renfloué, renommé Vengeur]

(SP) Dix tonnes – ?

Navires britanniques :
(ML) HMS Mimi, HMS Toutou – 1915
31t
12m
I x I 47mm (fr), I x I MG
19 nds
[Indemnes]

Navires allemands :
(SP) SMS Hedwig von Wissmann – ?
100t
9 nds
[Coulé]

(SP) SMS Kingani – ?
45t
8 nds
[Capturé, renommé HMS Fifi]

(SP) SMS Adjudant – ?
[Coulé]

(SP) SMS Graf von Goetzen – 1915
800t
71m
I x I 105mm (SMS Konigsberg), I x I 88mm (SMS Konigsberg), II x I 37mm canons à tirs rapides (SMS Mowe) [Armement retiré en Juin 1916]
11 nds
[Sabordé, puis renfloué pour service civil. Toujours en service aujourd’hui]

Traduction des codes US :
(SP) : Navire auxiliaire armé.

 

… Voila, c’était une bataille navale atypique racontée par tonton Nathanaël^^

Bibliographie:
* Dennis L. Bishop & Holger Dobold, TANGANJIKASEE: A Gunboat War in Deutsch-Ostafrika 1914 – 1916
* Miller Charles, Battle for the Bundu: The First World War in East Africa, London, 1974
* Wikipedia
http://www.aviastar.org/
*Lt colonel Tasnier & Major Van Overstraeten, La belgique et la guerre, édité par Henri Bertels, 1923
* http://www.gwpda.org
* http://www.u-boot-net.de
* http://meyerwerft.de

 

Partager sur Facebook

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.