[Bulletin de la V.2.0.] Le Cahier des Charges « User & Persos »

Illustration: Erwin Schütze

Dans l’article consacré au CA Colmar 2017 nous vous avions écris à propos du module User & Persos de manière succincte. Le présent « bulletin de la V.2.0. » va tenter d’approfondir le sujet en évitant l’écueil technique. Préalablement situons ce module dans le vaste ensemble, la V.2.0.

Introduction :

Pour ceux qui nous suivent depuis un petit moment, vous connaissez notre métaphore « Lego » qui traduit l’ambition de la nouvelle version du jeu en cours de développement. Pour les nouveaux venus, voici un petit récapitulatif (mais nous vous invitons à lire les précédents compte-rendus de nos AG et CA) :

La V.2.0. est une copie techniquement propre, souple et évolutive (au niveau du code et de sa structure) permettant une nouvelle jeunesse du jeu pour pouvoir se remettre à développer par la suite des améliorations.

Réalisation de Szczepan Grzeszczyk

« La V.2.0 est une plaque de base LEGO qui constitue la base du jeu comme il est actuellement en V.1. (en terme de jouabilité et d’options) et sur laquelle on posera des « briques LEGO » représentant des modules (aviation, triangulation, progression, zones,…) qui s’imbriquent harmonieusement et parfaitement les unes dans les autres pour former une V.2.0 stable et permettant des évolutions futures, sans mettre en péril les acquis précédents. »

Or donc, le module User & Persos, se comprend comme une « brique fondamentale » du jeu puisque c’est non seulement la première qui définira le sens et la portée des autres « briques » mais c’est surtout la pierre angulaire de notre travail de réécriture puisque d’elle dépendront toutes les autres, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

La pierre angulaire, le module USER.

Evolution :

Mais qu’est-ce que ça change pour nous, me demanderez-vous ? En fait, tout et rien à la fois. Rien, car visuellement vos habitudes et le principe de connexion n’en seront que très peu impactés. Tout, car techniquement, en coulisse, c’est l’approche et la conception même de l’architecture technique qui prend un tournant radical. Tout, enfin, car si les choix fait à l’époque des débuts de Das Boot (2007) ne nous permettent plus aujourd’hui d’y apporter des modifications significatives (du moins sans faire sauter des scripts à des endroits improbable du jeu – comme nous avons pu le voir et le ressentir à l’automne 2015), l’architecture et la méthode choisie pour la V.2.0. permettent que le code puisse être évolutif et plus facilement maintenable.
En d’autres termes, le code existant a été analysé, nous avons réécris les Cahiers des Charges, et nous nous orientons sur une programmation aux normes actuelles en « langage Objet » et avec une structuration « moderne ».

Pour le module User & Persos, nous avons schématisé l’évolution entre V.1 et V.2.0. de la façon suivante :

Comparatif de la structure de connexion entre V1. et V.2.0.

Avantages du système :

Comme écris plus haut, vos habitudes de connexion ne seront que peu impactés par ces changements. L’évolution la plus tangible sera que la connexion ne se fera plus par les identifiants « nom du personnage » + « mot de passe » menant à un personnage unique, mais suivant des identifiants « adresse courriel » + « mot de passe » menant à tous vos comptes personnages. Cette façon de faire, déjà adoptée et inspirée par un certain nombre de jeux dits professionnels, comporte plusieurs avantages dont le plus important est de lier les comptes d’un même joueur entre eux, avec pour but :

– Une plus grande ergonomie de connexion aux comptes par et pour les utilisateurs ;
– Accès facilité à tous ces comptes sans devoir passer par « Déconnexion / Connexion » systématique ;
– Création facilitée de nouveaux comptes (un compte par carte jouable / ouverte, sous conditions) –> voir case « Perso X » ;
– Une plus grande flexibilité au niveau de développements futurs possibles –> voir case « Unité ? »
– Permettre une plus grande souplesse et sécurité au niveau de la gestion des sittings et accès réguliers aux comptes tiers ;
– Renforcement de la sécurité au niveau de la connexion selon les standards de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés);
– Faciliter le contrôle anti-triche ;

Par ailleurs, les options de conceptions prises par l’équipe ouvrent également des avantages au niveau technique. Sans entrer dans les détails, disons simplement que grâce aux langages Objet POO (programmation orientée objet) et structure MVC (Modèle-vue-contrôleur), nous tendons à ce que le code soit documenté, maintenable, simplifié et évolutif. Ceci apportant des avantages supplémentaires tels que :

– Code documenté dès l’écriture –> facilitée de maintenance et d’évolution ;
– Documentation faite par nos processus d’analyses. Cela a débouché sur la rédaction de Cahier des Charges qu’on veut exhaustifs ;
– Structuration du code avec des méthodes « up to date » ;
– Méthodes de codage « Responsive Design », ce qui veut dire adaptée à toute taille d‘écran ;
– Codage qui peut être « porté » facilement –> nous pensons également à l’avenir ici et à ceux qui nous succéderons un jour ;

Le revers de la médaille, il faut bien l’avouer, est que cela prend du temps. Les trois raisons principales à cela sont :
1. Un processus lent et long parce qu’il faut défaire la pelote de codes et de rustines improbables de ce qui existait en V1. Une V.1 très peu documentée et de fait, c’est par le code (dont parfois il existe 4-5 versions non datées pour une même action) uniquement que nous pouvons démêler tout cela ;
2. L’équipe doit appréhender les nouvelles méthodes utilisées, et ce alors qu’un certains nombre d’entre nous ne sont pas issus de cet univers technique. Ceci implique un certain délai de formation et d’appropriation pour comprendre l’ensemble ;
3. L’ensemble de l’équipe est bénévole (il est toujours bon de le rappeler) avec chacun des obligations professionnelles, familiales et sociales à coté. Nous consacrons beaucoup de temps à Das Boot, mais nous ne pouvons consacrer que le temps libre qu’il nous reste.

Jeux pro utilisant les identifiants « adresse courriel » + « mot de passe »

 

Conclusion :

Comme vous le voyez, le module « User & Persos » est le cœur du jeu, sa « brique fondamentale », qui s’il ne modifiera que peu vos habitudes de connexion, entraîne une restructuration radicale de l’architecture technique – les coulisses – du jeu.
Cette nouvelle approche permettra non seulement une base saine pour les modules suivants mais également plus de souplesse technique pour les ajouts ultérieurs ainsi que pour la maintenance. Ceci vaut autant pour l’ensemble du jeu que pour le module « User & Persos » en lui-même, étant entendu qu’elle apportera des avantages certains en terme de flexibilité, d’évolutions, d’ergonomie et de sécurité.

Tout va et vient à partir des modules « User & Persos », véritable pierre angulaire du système.

Enfin, elle permettra, de part les options prises en terme de conception, de pérenniser Das Boot. Tout cela vaut bien les efforts qui sont ou seront consentis de la part des administrateurs mais aussi des joueurs. A ce propos, il est bon de rappeler cet adage cher à Umberto : « le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui ». A méditer.

En vous souhaitant,

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.